Les greeters

Route de la Trésorerie
62126
WIMILLE

Qui sont les Greeters ?

Les « Greeters made in Pas-de-Calais » sont une initiative du Comité Départemental de Tourisme du Pas-de-Calais dont le concept, qui vient de New York avec les Big Apple Greeter, est de proposer au touriste de rencontrer un habitant pour qu’il lui montre et lui parle de « son » coin, « sa » ville, dont il est passionné et fier. Il ne se substitue en aucun cas aux guides professionnels et ne perçoit à ce titre aucun revenu ou pourboire.

Il s’agit pour le visiteur de ressortir enrichi de cette rencontre avec cet « ami ». Que ce soit en famille, entre amis ou en individuel, le Greeter made in Pas-de-Calais vous accueille et vous oriente lors de votre séjour dans le Pas-de-Calais.

Les services des ‘Greeters made in Pas-de-Calais’ sont entièrement gratuits.

 

Portrait de Greeter à Montreuil-sur-Mer : Colette Martel, tisseuse de liens

Douée pour mettre les personnes en réseau, Colette Martel s’est lancée dans l’aventure des Greeters pour filer ses bons tuyaux à toute personne intéressée et souriante. « Mon rôle est de guider les gens qui s’installent dans la région à travers des visites informelles. Je ne suis pas férue d’histoire mais je connais les choses qu’il faut voir et auxquelles on ne pense pas toujours. »

Propriétaire d’une chambre d'hôtes à Sorrus, cet ancien professeur d’anglais dynamique sait où trouver les bonnes tables, les jardins, les musées, les artistes de la région. Elle envoie ses hôtes amateurs d’art rendre visite au peintre Jacques Dourlent ou au sculpteur Bruno Maillard. Les gastronomes iront voir la ferme hélicicole Les Escargots du Bocage à Airon Saint-Vaast, les fromageries, les producteurs de fraises...

Une fois par mois, avec ses amies, Colette Martel teste un nouveau restaurant. Pour savoir où déjeuner en paix, manger des moules les pieds dans le sable ou dîner aux chandelles, il suffit de consulter le guide Colette.

Évidemment, elle maîtrise l’anglais mais aussi le Hugo. Elle participe chaque année au spectacle son et lumière Les Misérables, manifestation incontournable dans le Montreuillois qui rassemble 450 bénévoles. « Je joue le rôle de la Thénardier et accompagne les bénévoles en veillant à l’intégration des nouveaux et en gérant les absences. J’aime mettre les gens en relation les uns avec les autres. » Elle a trouvé un nouveau métier : tisseuse de liens.