Repères historiques Image 1

Repères historiques

Avec plus de 1 000 ans d’histoire, Montreuil-sur-Mer est un véritable livre d’art et d’histoire à ciel ouvert. On trouve ici des traces de chacune des époques architecturales, témoins silencieux des modes et usages successifs. Il y a tant à faire : parcourir les ruines du château royal de Philippe Auguste ; admirer le génie d’Errard de Bar-le-Duc, architecte de la Citadelle ; plonger au cœur du 19e siècle hugolien, rue du Clape-enBas ; retrouver la belle époque ou encore les Arts décoratifs immortalisés sur la façade du théâtre...

 

898

Montreuil est citée pour la première fois dans les Annales de Saint-Bertin et de Saint-Vaast. La ville, déjà fortifiée, devrait son nom à un « petit monastère » (monasterolium).

926

Les moines de Landévennec (Finistère) créent à Montreuil l’abbaye Saint-Walloy en l’honneur de saint Walloy, déformation locale du nom de saint Guénolé. C’est à cette époque que commence alors la carrière militaire de la ville qui verra se succéder au cours de six siècles de guerres médiévales de nombreuses constructions.

980

Montreuil est rattachée au domaine royal.

987

Hugues Capet fait de Montreuil le seul port de mer du Royaume de France.

1188

Philippe Auguste accorde à la cité une charte communale. Au début du 13e siècle, il fait édifier un puissant château royal dont il reste aujourd’hui des éléments significatifs.

1299

Le 19 juin est signé l'accord de Montreuil-sur-Mer entre Philippe IV de France et Édouard Ier d’Angleterre. Les nombreuses reliques, si pieusement vénérées au Moyen Âge et que détenaient ses nombreux lieux de cultes, attirent les pèlerins et confèrent à la ville un caractère de sainteté. La population dépasse les 10 000 habitants.

1435

La ville passe dans les possessions des Bourguignons par le traité d’Arras.

1467

Une catastrophe naturelle provoque l’effondrement d’au moins six édifices religieux. À la fin du Moyen Âge, l’ensablement de la Canche entraîne le déclin de la ville. 

1537

Les troupes de Charles Quint et d’Henri VIII assiègent Montreuil. Contrainte de se rendre, la ville est en grande partie détruite.

1567

Charles IX ordonne l’édification d’une citadelle sur l’emplacement de l’ancien château du 13e siècle.

1670

Vauban perfectionne l’œuvre de ses prédécesseurs en remaniant la citadelle.

18e siècle

La prospérité de la ville lui permet de se parer de nombreux hôtels particuliers.

1803 

Le flanc droit du Camp de Boulogne est installé à Montreuil et rappelle à la ville son importance militaire.

1890-1930

Montreuil abrite une colonie de peintres américains.

1916-1919

Le Grand Quartier Général de l’Empire britannique (GHQ) s’installe à Montreuil-sur-Mer, sous le commandement du maréchal Douglas Haig.